Cabinet Beynet

Tél : 01 53 01 91 45

Cabinet BEYNET Avocats

Tél : 01 53 01 91 45

L’intervention d’un avocat, décisive pour évaluer les indemnisations suite à un accident

Une expertise médicale assistée de notre cabinet a permis à Gwendoline de recevoir une compensation financière décente face à la compagnie d’assurance adverse.

Elle avait 18 ans. Gwendoline avait l’ambition d’être éducatrice spécialisée. Mais en 2011, son destin a basculé lorsqu’elle a été renversée par une voiture sur un passage piétons. Après un coma, la victime était paralysée du bras droit, souffrait de fractures dans le dos, d’un traumatisme crânien sévère l’empêchant de parler en français. Gwendoline témoigne : « Je ne pouvais pas rentrer chez moi, me nourrir, me laver, m’habiller, me déplacer… J’ai en outre pris du poids et ai rencontrés des difficultés pour rester debout… J’ai été dépendante à 100 % »

Les difficultés de la réinsertion professionnelle

Dans l’Oise, Gwendoline a pu associer la rééducation et réinsertion professionnelle : « J’ai réappris la langue française pendant sept ans avec une orthophoniste, à l’instar d’un enfant distinguer le bien le mal, le chaud et le froid, me repérer dans l’espace… »

Battante, malgré les difficultés Gwendoline a obtenu son bac puis a souhaité être hôtesse de vente en parfumerie en collaboration avec des centres d’adaptation permettant d’associer les soins de kinésithérapie et les capacités à travailler. Les problèmes cognitifs et des stations debout l’ont empêchée de pouvoir continuer…

10 ans après ce drame, les séquelles  restent vives : problèmes cognitifs, de concentration, de mémoire, d’agressivité…

Expertise médicale : l’action décisive de notre cabinet

Une première rencontre entre Gwendoline et l’assurance de la partie adverse ne s’est pas révélée concluante, bien au contraire : « Les experts et assureurs de la personne qui m’a renversée, ont été odieux.  Selon eux j’allais bien et je simulais, ils ne comprenaient pas le besoin de rencontrer des